thematique.laclasse.com

 

 

Le Nord Ouest Argentin ou NOA

Ayant voyagé quasiment un mois dans le NOA, je vais faire un petit post, plus ou moins chronologique avec des photos pour que vous puissiez admirer cette région qui m’a tant plu.

lundi 14 août 2006 , par Etienne (en Argentine)
 

Comme je vous l’avais expliqué dans mon premier post : départ de Buenos Aires avec un ami en vacances pour 3 semaines épiques, magnifiques, géniales, tout simplement un rêve de gosse. L’altiplano et ses llamas (à prononcer chamas), le train des nuages et ses paysages cotoneux, le viaduc de San Antonio de los Cobres que vous avez sûrement déjà vu dans Tintin, les Salinas Grandes, un désert de sel avec des habitations tout en sel, la Valle de la Luna et ses paysages autant apocalyptiques que spendides, Salta la Linda, la belle, avec son charme fou et sa vie tranquille à l’ombre des orangers, et sans oublier Cafayate, sa quebrada et ses ruines de Quilmes.

En gros, voila ce que j’ai vu, si cela vous donne envie, lisez la suite, sinon passez votre chemin.


Vous êtes encore là ? Dans ce cas, attachez vos ceintures et préparez-vous à en prendre plein les mirettes.


On a décidé de partir dans le NOA, alors pour ça, départ léger, un petit sac chacun, un opinel. On n’est pas francais pour rien. Mais en fait, oui, il nous manque quelque chose de particulier que tout aventurier possède, vous voyez ce que c’est ? non ? toujours pas ? ...un chapeau bien entendu. Vous pourrez les admirez sur nos photos, il y en a des artistiques, d’autres non, certaines servent juste à rendre compte d’une atmosphère, d’autres d’un état d’esprit du moment, d’autres encore de jubiler de notre chance, enfin voilà le récit.


Nous partîmes de BA pour Mendoza à la découverte du sommet des Andes, le Cerro Aconcagua qui culmine à quelques 6900m. Malheureusement inaccessible pour cause de neige nous devrons revenir afin de l’admirer. Premier voyage et donc première défaite, mais nous ne nous avouons pas vaincus, direction Tupungato, sommet des Andes très technique, plus bas que l’Aconcagua mais plus technique, il s’avèrera bloqué par la neige aussi. Juste le temps d’aller au pied des Andes, d’admirer la naissance de celles-ci, c’est simple, c’est tout plat et d’un coup des montagnes, pas de vallées comme en France, rien... elles apparaissent d’un coup.




Le lendemain départ pour San Juan et direction la Valle de la Luna ou parc d’Ischogualasto. Une merveille géologique pour une journée remplie de formes bizarres et de couleurs impressionnantes.









Comme vous le voyez, des merveilles géologiques, des couleurs sorties d’un autre monde.

Des images plein la tête, direction Salta le soir même. Salta nous est présentée par beaucoup d’argentins comme la plus belle ville du pays, son nom le laisse d’ailleurs penser, la Linda. Et c’est vrai nous sommes tombés sous le charme de cette ville avec son soleil , ses gens plus que sympathiques, sa place centrale accueillante où il fait bon flâner, j’aime Salta, j’y reviendrai, c’est promis.



Puis excursion de 2 jours dans l’Altiplano, les Salinas Grandes, la Quebrada de Humahuaca jusqu’à Iruya. On a pu admirer les plus beaux paysages qu’on ait pu voir de notre vie... enfin génial ! Je laisse la place aux photos, voyez vous-même.



Vue du mirador d’Iruya, ville perdue dans la Quebrada de Humahuaca. Vraiment un des plus beaux trucs qu’on ait vu.



east side is the best, non... west side is the best, pour les amateurs.



Chemin menant à Iruya, admirez ces magnifiques virages, ça fait plaisir. Et regardez-moi ce temps, et oui c’est l’hiver ici, c’est dur, hein ?



Je vous présente Tilcara avec sa fameuse montagne aux 7 couleurs. Un truc de touristes, des montagnes comme ça, il y en a partout en Argentine. Pour l’info, c’est exactement une carte postale, cette photo, peut être que certains reconnaîtrons.



Encore le trajet à Iruya, mais avec ma tête cette fois.



Les Salinas Grandes, un desert de sel. Pas aussi impressionnant que le Salar d’Uyuni mais ca vaut vraiment le coup quand même. Et admirez ces "Pentagones"...



Première vue de l’Altiplano et avec des llamas en prime. Ca claque trop, on serait bien resté ici toute la journée.



Quebrada del Toro sur le trajet du train des nuages.


A Humahuaca sur la place centrale qui est en hauteur, admirez le paysage.



Photo prise a travers la vitre de la voiture soyez indulgents.



La quebrada de Humahuaca


Encore pareil


Julien et moi même au tropique du capricorne, chantant une magnifique chanson de Gilbert Montagné, devinez laquelle... Ne vous en faites pas, on a une video.


De retour à Salta après deux jours de rêve qui resteront gravés dans ma mémoire.

Direction Cafayate pour aller voir la quebrada et les ruines préhispaniques de Quilmes, des paysages magnifiques, des couleurs splendides, des gens fabuleux, tout pour faire de cette étape une de nos préférées. Mais encore une fois des photos valent mieux que des mots. Petite parenthèse on avait oublié nos chapeaux, on était super tristes.



Encore nous dans la quebrada de cafayate cette fois


Notre groupe de visite, bien cool.



Quilmes cette fois. Ruines prehispaniques




Julien et moi qui faisons du stop, ca c’est pas avere tres fructeux, on a du attendre la nuit et le bus.


De retour à BA, un petit passage par la fac et promenade avec Romain dans BA. Comme vous avez éte sages, quelques photos en plus.


La police touristique, très efficace, il envoie des textos pendant le boulot, on se sent tellement en sécurité.



Romain et moi, on est des warriors : on teste des cocktails de fous ! Surtout le mien : whisky, liqueur de chocolat et liqueur d’oeuf. Pas mauvais.



Spéciale dédicace au cles, représenté en Amérique du Sud.


J’espère que ça vous a plu, la compagnie vous remercie de votre visite et vous attend de nouveaux pour de prochains vols.



 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  Archives 2006 >>  Argentine >>  Le Nord Ouest Argentin ou NOA
Plan du site Contact