thematique.laclasse.com

 

 

La Slovaquie et la République Tchèque

récit de voyage

lundi 3 mars 2008 , par Yann et Ambroise



Agriculteur bio

Ambassade de france

Ambroise au ski

Yann au ski

un chateau du 14 eme (...)

ferme slovaquie

vaches galloway

herrisson

horloge astronomique (...)

Bratislava : Mozart (...)

payasage slovaque

la place de la vieille

Cathedrale

Bratislava
 

Bonjour, comment ça va en France ? Est ce que vous avez beau temps ? Nous sommes actuellement en Croatie, et c’est bientôt le printemps ici. En fait, depuis la Pologne, nous avons traversé la Slovaquie et la République Tchèque. Tout comme la Pologne, ces deux pays ont rejoins l’Union Européenne en 2004. Ce sont deux jeunes états, puisqu’ils ont été créés en 1993. Avant, la République Tchèque et la Slovaquie formait un seul état appelé la Tchécoslovaquie.


Le slovaque et le tchèque sont deux langues de racines slaves, ça n’a vraiment rien a voir avec le français. En Tchèque, « bonjour » se dit dobryden.

Les deux langues sont très proches, les tchèques comprennent les slovaques et vis et versa. Mais, les jeunes de votre âge ont plus de mal à comprendre l’autre langue car ils ne sont pas habitués à l’entendre. Avant 1993 il y a avait une télévision nationale tchécoslovaque avec des programmes en tchèque et en slovaque. Maintenant, chaque pays a sa télévision nationale dans sa propre langue, les gens ne sont plus en contact avec la langue de l’autre pays et les jeunes ont plus de mal à comprendre la langue du voisin.


La Slovaquie est un pays très agricole, il y a beaucoup de gens qui travaillent dans l’agriculture. Les exploitations sont gigantesques, on a visité une ferme dans la plaine avec 1500 vaches et une superficie de 9000ha. On a aussi visité une grosse ferme en montagne à 1000 m d’altitude, dans les carpates. Le responsable de la ferme était très sympa, il nous a même prêté du matériel pour aller faire du ski. On craignait un peu qu’il n’y ait pas beaucoup de neige, mais heureusement il est tombé 30 cm de neige dans la nuit.

On a eu l’occasion de visiter la capitale de la Slovaquie, Bratislava. C’est jolie et très sympathique et comme la nourriture est pas très chère, on a pu tester quelques spécialités culinaires slovaques. C’est très bon mais surtout très nourrissant. Autrement dit, « ça cale bien ».

Sinon, pour la première fois on a eu des problèmes avec notre GPS car la Slovaquie est mal cartographiée. On a dû revenir aux anciennes méthodes et à la carte routière.


En république tchèque nous avons visité des exploitations en agriculture biologique. Les agriculteurs biologiques n’utilisent pas de produits de synthèses ( engrais, pesticides ( poisons qui tue les insectes ), herbicides ( poisons qui tue les plantes) ou fongicides (pour tuer les champignons)...).

Nous avons rencontré un viticulteur qui produisait une partie de son vin en biologique. Il habite à Velké Bilovice, c’est un petit village en Moravie, au sud de Brno (c’est la deuxième plus grande ville de république tchèque). Nous avons visité ses vignes, sa cave et nous avons même eu droit à une petite dégustation de vin. Les vins de Mr Mädle sont d’ailleurs très bons. Il a des vins rouges, blancs et rosés.

Ensuite, nous sommes allés dans les Carpates Blanches ou nous avons visité une petite entreprise de fabrication de jus de pommes certifiés biologiques. Il y a aussi un petit verger où sont conservés des variétés de pommes locales.


Nous avons profitez de notre week-end pour nous rendre à Prague, la capitale de la république tchèque. Prague compte un million d’habitant, c’est à peu près la taille de Lyon. C’est une ville historiquement très riche, il y a beaucoup de choses à voir. Par exemple, Prague est très connue pour son horloge astronomique, le pont Charles dont la première construction date du 15ème siècle, la château qui domine la ville, les célèbre marionnettes en bois, le muséum, sa mini-tour Eiffel et tant d’autres choses...


Nous avons terminé notre séjour en république tchèque à Sumperk au Nord-Est du pays. Nous avons rencontré un éleveur très engagé dans la protection de l’environnement et de la biodiversité. Il fait parti d’un programme international appelé « organic farmers for the nature » en français ça donne « les agriculteurs biologique s’engagent pour la nature ».

En fait, cet agriculteur c’est engagé a préserver les variétés de plantes, d’insectes et d’animaux présent sur ses prairies. Pour ça il doit réaliser des actions spécifiques qui permettent de protéger les animaux et les plantes. Par exemple il doit couper l’herbe à la main dans certaine parcelles pour éviter de détruire des nids d’oiseaux ou des espèces de plantes rares comme les orchidées. Autre exemple, il attend que les chenilles de papillons aient réalisé leurs mutations en papillons avant de couper l’herbe pour faire du foin.




Documents joints


Agriculteur bio

Panneau explicatif sur la biodiversite


Ambassade de france

Au coeur de Bratislava


Ambroise au ski

Yann au ski

un chateau du 14 eme (...)

ferme slovaquie

vaches galloway

herrisson

dans un vignoble biologique


horloge astronomique (...)

Bratislava : Mozart (...)

payasage slovaque

la place de la vieille

Cathedrale

Bratislava

les oeuvres d art de ce type sont nombreuses a Bratislava



 
 
ACCUEIL >>  Travail en cours >>  Tchéquie >>  La Slovaquie et la République Tchèque
Plan du site Contact