thematique.laclasse.com

 

 

Mon échange en Argentine...
lundi 31 juillet 2006 , par Romain (en Argentine)
 

Mon échange en Argentine je l’ai préparé pendant presque un an et bizarrement jamais je n’ai essayé d’imaginer comment ça pouvais être. La première chose qu’on a envie de dire en arrivant à Buenos Aires (BA) c’est que c’est

monstrueux. La ville (avec son agglomération) regroupe environ 1/3 de la population Argentine (presque 40 millions d’habitants) alors que la Patagonie qui couvre 1/3 de la surface du pays ne compte que 5% de la population. Quel contraste !

La ville grouille de partout, la circulation est impressionnante. Comme dans la majorité des pays d’Amerique du Sud, ici, les bus et taxis sont rois, extrêmement développés. Le guide dans lequel on trouve la description des lignes de bus est presque aussi gros que mon guide sur l’Argentine ! La ville est organisée selon un maillage plus ou moins carré dont les mailles sont appelées "cuadra". Il y a aussi quelques "diagonal". A BA, les rues ont des noms mais bien souvent elles sont numérotées, ainsi il est assez facile de s’orienter.



Autant les Mexicains, les Péruviens ou les Chiliens ont un physique "reconnaissable", les Argentins eux sont beaucoup moins typés, et pour cause ils sont issus en grande partie de l’immigration Italienne, Español, Allemande, Anglaise et Française qui s’est fait en masse à partir de 1850 tant les grandes étendues de terrains vierges dans la pampa représentaient une opportunité pour les Européens. En dehors de la capitale fédérale (l’Argentine est un état fédéral) il y a plus d’Indiens.

On entends souvent dire que les Argentins se considérent comme des Européens hors d’Europe et il est vrai que si l’on s’arrête au quartier des affaires...



... on peut le penser. Mais BA, avec l’Argentine, a son identité propre : pays du tango, du bandonéon et d’Astor Piazzola ; pays des "gauchos" dans la pampa à l’infini jusqu’à la ville la plus australe (Ushaïa), pays réputé pour sa viande et qui exporte maintenant du vin partout dans le monde.

BA est une ville portuaire, elle a servit aux échanges de marchandise avec l’Espagne et l’Angleterre pendant la colonisation, ce n’est pas une ville de pêcheur, d’ailleurs on en trouve pas et le poisson ne semble manquer à personne, les énormes steack de 500g suffisent ! Le port reste très actif et voit passer nombre de conteneurs chaque jour.




L’activité dans la ville est concentrée autour de quartiers tels que : San Telmo, la Boca, Micro Centro, Palermo, la Recoleta, Puerto Madero... Je vais essayer par la suite de vous faire découvrir tous ces quartiers sans oublier l’université, l’UBA qui regroupe pas moins de 200 000 étudiants !



 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  Archives 2006 >>  Argentine >>  Mon échange en Argentine...
Plan du site Contact