thematique.laclasse.com

 

 

L’argentin

Ce texte n’est pas vraiment à prendre au sérieux. Comme on caractérise souvent les français comme étant sales, roulant en vélo et ayant une baguette sous le bras, je vous propose une description des argentins.

dimanche 6 août 2006 , par Etienne (en Argentine)


 

Bon, tout d’abord l’argentin est très accueillant, gardant totalement ses origines espagnoles ou européennes, l’argentins parle plutôt fort mais d’une manière très chantante. Il utilise des interjections pour appeler ces amis, comme "che boludo" ce qui signifie en gros "hey Imbécile". On remarque tout de suite que l’argentin comme ses ancêtres est très tactile. Il vous prendra rapidement par le bras pour vous faire sentir sa chaleur. Souvent il se réunira autour d’un maté, sorte d’infusion amère ou douce, qu’il ne manquera pas de vous faire partager. D’ailleurs en aucune occasion l’argentin ne se séparera de son maté et de son thermos. Il est capable d’en boire en toute situation, même en conduisant. Ce qui nous amène au point suivant l’argentin ne sait pas conduire. Le code de la route argentin doit être inexistant, attention ici la voiture est reine et c’est le piéton qui doit céder le passage, il n’est pas rare de se faire klaxoner alors que le petit bonhomme est vert, d’ailleurs ici il est blanc.

Je vois que vous vous demandez comment l’argentin se comporte en société et bien cela je n’ai pas encore pu bien l’observer, vous aurez donc droit à un second post pour connaître la suite de ce documentaire sur la population argentine.




Documents joints



 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  Archives 2006 >>  Argentine >>  L’argentin
Plan du site Contact