thematique.laclasse.com

 

 

Mes premieres impressions sur valparaiso se confirment...
samedi 12 août 2006 , par Julie (au Chili)
 

Bonjour,


Deuxieme article sur le Chili !

Mes premieres impressions sur valparaiso se confirment, c’est une ville vraiment agreable a vivre. Les deux photos suivantes sont prises dans mon quartier, le cerro alegre.


Le rythme de vie est detendu, l’heure chilienne n’a rien a envier aux retards des pays latins d’europe, il ne faut pas s’etonner si un "asado" (barbecue) commence avec deux heures de retard ou un concert avec trois...





Le chili est un pays de contrastes. Du nord au sud, nous pouvons passer du lieu le plus aride du monde, le desert d’atacama, au lieu le plus pluvieux, denomme "hielo sur".

Voici quelques paysages : Tout d’abord le volcan Villarica, encore actif et dont on peut atteindre le sommet en quelques heures de marche, pour contempler avec un peu de chance la lave du cratere.



Toujours dans le sud, voici le parc national Huerquehue. Le chili possede enormements de parcs nationaux, de taille variable mais qui parraissent tous tres alechants. La preservation de la nature est un sujet d’actualite ici, car de nombreux projets immobiliers ou industriels menacent des ecosystemes entiers. Le meuilleur exemple est le cas du Pascual Lama. Une entreprise projette d’exploiter une ressource en or qui a ete detectee sous un glacier...Au risque de contaminer ensuite tout le bassin versant, et de detruire un glacier millenaire.





Maintenant voici quelques images du nord du pays, ou nous avons pu aller grace a une semaine de relache universitaire pour cause de fete nationale. Nous avons cependant fait le choix, en allant dans le nord, de ne pas assister aux fetes traditionnales du 18 septembre. Dans les regions centrales, on peux assister a cette occasion a des rodeos (qui sont differents des rodeos americains, il s’aggit ici de courser a cheval une vachette et de la coincer pour l’arreter), des jeux champetres divers et varies, et deguster la chicha, boisson finement petillante, alcoolisee et tres sucree. Les chiliens sont tres patriotes, une semaine avant le 18 septembre tout lieu de vie humaine se couvre de banderoles chiliennes bleu blanc rouges, des commerces aux lieux publics et aux maisons de particuliers. Les enfants realisent des cerf-volants du meme ton, et le jour-j de grandes parades sont organisees.


Nous sommes montes dans le nord en stop, parcourant ainsi quelques 4000km en 10 jours. Ce moyen de voyager fonctionne tres bien et laisse des souvenirs imperissables. Les camionneurs sont heureux de trouver des compagnons de voyage pour les aider a egrener les interminables heures de desert, surtout que certains doivent rouler presque deux jours sans discontinuer pour livrer des tomates (entre autre !)...Nous avons tente d’echanger des blagues avec l’un d’eux a 2h du matin pour l’aider a rester eveille, mais une fois sur deux reignait une incomprehension...comique en elle meme.





Toutes ces photos sont prises pendant le voyage en camion...



Le nord du chili est une region riche en minerais, et toute l’economie de la region tourne autour de l’activite miniere. Nous nous y sommes pris trop tard pour visiter Chucicamata, la plus grande mine du monde a ciel ouvert. Promis nous y retournerons. Voici pour vous consoler une photo de Humberstone, une ville fantome qui acceuillait les ouvriers d’une mine de salitre pres de Iquique. Cette ville est une veritable utopie, les proprietaires de la mine n’avaient pas hesite a faire construire un opera et une piscine au milieu du desert...



Enfin, nous avons fait halte a San Pedro de Atacama, haut lieu touristique. C’est un petit village entierement construit en terre, de renommee mondiale, et point de depart vers de nombreuses merveilles de la nature : geisers, salars, lacs d’eau bouillante en profondeur et gelee en surface, avec un taux de sel comparable a celui de la mer morte, valles aux paysages rocheux tortures... Nous n’avons pas non plus eu le temps de tout faire.






Nous esperions assister au phenomene apelle "desert fleuri", mais cet instant magique n’a lieu qu’une fois tout les 5 ans... voici une petite fleur du desert, plus ou moins permanente dans son cas.



J’espere que ceci vous donne envie de voyager et de venir decouvrir ce pays et ces Chiliens si sympathiques...a bientot, Julie




Documents joints


une rue pavee


 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  Archives 2006 >>  Chili >>  Mes premieres impressions sur valparaiso se confirment...
Plan du site Contact